Les bourses sont attribuées par le biais de deux concours annuels: l’un ouvert aux citoyens et résidents permanents des États-Unis et du Canada, et l’autre ouvert aux citoyens et résidents permanents d’Amérique latine et des Caraïbes. Les candidats doivent s’adresser à la Fondation Guggenheim pour être considérés dans l’un ou l’autre de ces concours.

La Fondation reçoit environ 3 000 demandes chaque année. Bien que personne qui postule ne soit assuré de réussir dans le concours, il n’y a pas de présélection: toutes les demandes sont examinées. Environ 175 bourses sont attribuées chaque année.

Au cours du processus de sélection rigoureux, les candidats seront d’abord mis en commun avec d’autres travaillant dans le même domaine, et examinés par des experts dans ce domaine: le travail des artistes sera examiné par des artistes, celui des scientifiques par des scientifiques, celui des historiens par des historiens, etc. La Fondation dispose d’un réseau de plusieurs centaines de conseillers, qui se réunissent dans les bureaux de la Fondation pour examiner le travail des candidats, ou reçoivent des documents de candidature à lire hors site. Ces conseillers, qui sont tous eux-mêmes d’anciens boursiers Guggenheim, soumettent ensuite des rapports critiquant et classant les candidatures dans leurs domaines respectifs. Leurs recommandations sont ensuite transmises et pesées par un Comité de sélection, qui détermine ensuite le nombre de prix à décerner dans chaque domaine. Parfois, aucune candidature dans un domaine donné n’est considérée comme suffisamment forte pour mériter une bourse.

Le Comité de sélection transmet ensuite ses recommandations au Conseil d’administration pour approbation finale. Les candidats retenus au concours des États-Unis et du Canada sont annoncés début avril; ceux du concours d’Amérique latine et des Caraïbes, début juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.